logo-nananews-indispensable

loginSe Connecter

abonnement free

S'abonnerS'enregistrer
Nananews.fr: Pourquoi, pour qui? Un web-magazine d’actualités, participatif... devenez membres de Nananews.fr: L'inscription est gratuite !!!

infos-redaction-bleu-edito

 

Listen to your heart


Eh oui, la guerre sévit, les colères grondent et les «raisins de la colère» murissent vitesse grand V, mais dans le monde émergent des libertés nouvelles et j’ai envie de vous dire que la beauté et la tendresse toujours peuvent nous bercer, avec la force et la joie, regardez cette vidéo et laissez-vous porter par la douceur d’un monde originel, le nôtre que nous prenons si peu le temps d’aimer…


 

agora

08 Décembre 2015 par redaction
19 Novembre 2015 par Le Renard
01 Octobre 2015 par N.Morano
01 Octobre 2015 par Le renard
30 Septembre 2015 par redaction
29 Septembre 2015 par Français sansDents
24 Septembre 2015 par renard

derniers commentaires dans Nananews

vousavezdesidees

fidesgrandesidees

cultivez-vous

10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par redaction
10 Juillet 2014 par redaction
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella

ecole chair

sens-interdit ecole chair


L'érotisme dans un journal sérieux ?

Certainement, car la sexualité fait autant tourner le monde que l'économie.

Nouvelles, grands classiques de la littérature, mais aussi reportages et web-expos, vous êtes sur le seuil de notre rubrique lubrique.

ecoledelachair-15-01

Tu me voulais tienne, je me suis voulue soumise

Par Marie Panon

Cliquez, judicieusement...

voyage_voyage

expos

vins-ici-ailleurs

30 Décembre 2015 par Christian Duteil
2015-12-30-17-06-11

 

La Meilleure Pub au monde


Regardez, c'est génial

carte2France

Diabète Mag N°17

Le N°17, Vient de paraître
Chez votre Marchand de Journaux

Codif : L13013

cover-superreduite

Prévenir, Comprendre, et Mieux vivre avec le Diabète

 

Au sommaire vous trouverez :

- Diabète : la fin d’un mythe

- Cholestérol - Diabète et les margarines

- Le Chrome limite de stockage des sucres

- Les complications du Diabète

- seul face à un infarctus

– comprendre l’anévrisme

- l’utilisation de la «metformine»

- Le matériel de sport au domicile

- Desserts allégés

- Gros dossier: Mincir de plaisir, des menus type.

- Quiches light – sauces allégées – saveurs de la mer 

- le lait végétal – les confipotes à faire

Nutrition :

-       le foie, source de fer – tout sur la moutarde

-       Fruits et légumes d’automne

-       Les vertus des baies de Goji

Un N° 17, Complet, pour une vie pleine de bonnes résolutions.

DIABETE MAGAZINE , chez votre marchand de journaux.

Inclus: Le Diabétique Gourmand, des recettes goûteuses et light.

04 COUV_DIA_10_reduit


Etre Français quand on est juif

quatior3 Fabius / Holande / cambadelis / Dumas


Etre Français quand on est juif, n’est plus un droit naturel et souverain en France.

 

Par Louise Gaggini

  


"Les juifs peuvent rester en France » a déclaré Hollande."
Une possibilité que Hollande a lancé comme une condescendance, sans souci de son impact sur les juifs français, parce que dire des mots pareils, c’est reconnaître que ce droit ne nous est pas acquis ainsi qu’à tous les citoyens français, et qu’il peut être remis en question.
Comme est-ce possible que 75 ans après la Shoah, l’étoile jaune et les multiples attentats contre les juifs depuis des années, un président puisse dire en France, comme un cadeau qu’il nous ferait « les Juifs peuvent rester en France. » Mots terribles qui claquent comme une infamie et succèdent aux dérives verbales de Fabius, Cambadélis et Dumas pour ne citer qu’eux.

Jamais une telle phrase n’a été prononcée pour les protestants, les catholiques et les musulmans, jamais, et Hollande en prononçant ces mots, a entériné en tant que chef d’État, que le statut français des Juifs n’était pas souverain ni pérenne, mais toujours capable d’être suspendu ainsi qu’il le fut avec la loi Crémieux en 40 ; comme si la nationalité française n’était pas réellement la leur ; comme si les juifs français n’avaient pas participé à la notoriété et à la gloire de la France, n’avaient pas éclairé la nation par leur intelligence, leurs talents, leur créativité et cela dans tous les domaines de la vie, des hautes technologies à la musique, de la philosophie aux sciences, aux mathématiques…
La liste n’est pas exhaustive et bien trop longue pour la relater ici, mais les juifs français sont si nombreux à avoir été nobélisés pour leurs découvertes ou pour leurs talents, que parfois on a effectivement l’impression que sans eux la France serait moins éclairée, moins vive et étincelante aux yeux du monde.Et pourtant Hollande a bien prononcé des mots qui sous leur apparente bienveillance « les juifs peuvent rester en France » démontrent parfaitement que si l’on peut nous concéder d’y vivre, c’est bien que nous n’y sommes pas inscrits naturellement comme tous les autres Français.

Nous sommes donc juifs d’abord aux yeux de Hollande, comme à ceux de Fabius, Cambadélis et Dumas, hélas peut-être aussi aux yeux de trop nombreux Français qui ne comprennent pas nos peurs ; la peur que nous pouvons avoir pour nos enfants et leur devenir, bien loin des paranoïas collectives nationales qui se succèdent et disparaissent au fur et à mesure des informations désastreuses de la planète, le rire et l’indifférence chassant rapidement les pleurs du jour, mais tout près d’une réalité meurtrière qui peut nous atteindre comme elle l’a fait au travers des siècles, seulement parce que nous sommes juifs, avec systématisation et détermination.

Être juif, un stigmate et une différence qui nous marquent comme on marque les bœufs, qui permit à d’autres Français de rafler et enfermer des milliers d’entre nous dans des camps avant de les envoyer brûler et mourir.

Oui la phrase et les mots de Hollande sont terribles et infâmes parce qu’ils disent simplement comment il nous voit : des êtres à jamais suspendu au bon vouloir des uns et des autres « assis, debout